Hypnose, musique & poésie…

Ecrit par Denis Jaccard sur . Publié dans Blog

Quel est le fondement de l’hypnose ericksonienne ? l’art de communiquer afin d’éveiller et de stimuler les ressources intérieures profondes de changement et de guérison présentes en chaque être humain.

Par conséquent, la question fondamentale est :

Comment rendre la communication hypnotique encore plus riche et plus profonde afin d’éveiller et de stimuler encore plus positivement ces ressources intérieures ?

Les recherches à propos des effets de l’hypnose sur le cerveau ainsi que mes expériences personnelles m’ont permis d’établir les constats suivants :

    • L’état hypnotique stimule les zones du cerveau en lien avec les émotions, les rêves, l’imaginaire et les 5 sens.
    • Une communication hypnotique qui produit des changements positifs parle davantage aux sens et aux émotions qu’à l’intellect et à la raison.
    • La part du cerveau active dans l’état hypnotique est très sensible et réceptive aux symboles, aux images, aux sons et aux évocations.
    • Plus la communication hypnotique est vague, ouverte et non-spécifique et plus le cerveau de la personne sous hypnose va oeuvrer activement et positivement à la recherche d’une solution possible et efficace.
    • Le but du travail hypnotique est de stimuler, de la meilleure façon possible, les ressources intérieures présentes en chaque personne.

Sur la base des constats ci-dessus, je crois que l’association de la communication hypnotique avec la musique et la poésie devient naturelle et évidente. Les effets bénéfiques de la musique sur le cerveau sont connus depuis longtemps et ont pu être démontrés d’une manière formelle. En effet, la musique, même écoutée en bruit de fond, a pour effet de stimuler des zones et des fonctions particulière du cerveau en lien avec le plaisir et le bien-être. Pour ce qui est de la poésie, Freud a dit un jour : « bien avant moi, les poètes avaient déjà découvert l’inconscient ». Il est probable que la représentation que vous avez, aujourd’hui, de la poésie repose sur des souvenirs scolaires qui ont pu vous dégoûter de la poésie. Moi aussi, je me souviens de ces poèmes comme des assemblages de mots incompréhensibles qui ne voulaient rien dire. Fort heureusement, il existe d’autres formes de poésie beaucoup plus inspirantes et accessibles.

La poésie est une éternelle jeunesse qui ranime
le goût de vivre jusque dans le désespoir.
André Suarès

En associant l’hypnose, la musique et la poésie, mes patients ont pu observer des changements positifs tout à fait inattendus et inespérés dans des situations où les « techniques traditionnelles » d’hypnose thérapeutique ericksonienne n’avaient pas permis de produire les améliorations espérées.